5 raisons d’envisager une reconversion professionnelle

Vous avez peut-être une situation enviée de certains, un cdi, un salaire régulier mais le bonheur quotidien n’y est plus.
Ou bien il se peut que vous viviez une période de chômage et sentiez que vous êtes clairement à la croisée des chemins.

Choisir une nouvelle voie et se reconvertir pour être plus épanoui
Choisir une nouvelle voie pour se sentir mieux

Vous pensez à vous reconvertir mais vous hésitez …

Il est probable que nous voulions nous reconvertir et au final nous faisons une bifurcation. Exemple : Je suis dans le domaine commercial et je décide d’aller vers le marketing. Parfois il n’y a même pas besoin de changer d’entreprise, une simple mutation interne et le tour est joué… C’est à cause de l’ennui, nous avons fait le tour de son poste et vient l’envie d’apprendre autre chose. Peu d’obstacles à l’horizon. 
L’autre reconversion, « la vraie », va demander un peu plus de réflexion. Ce n’est plus une bifurcation mais une déviation.

Pourquoi vient le temps de la reconversion ? Comme tout changement, parce que c’est la fin de quelque chose, d’un cycle.

La reconversion est une espèce de ré-alignement nécessaire.

Aujourd’hui on pourrait vous proposer le poste qui vous faisait rêver il y a dix ans : vous correspond-il toujours ?

5 raisons qui devraient vous convaincre que c’est le moment de vous reconvertir

1. Vous ne vous reconnaissez plus vraiment

Quel que soit votre situation professionnelle actuelle, vous pensez qu’elle ne vous convient plus. Elle convient peut-être à la personne que vous étiez avant, mais pas à celle que vous êtes aujourd’hui. Nous changeons avec le temps, nos besoins aussi, nos valeurs. Pour cette raison il arrive que nous ayons un sentiment de perte de sens. Vous ne vous sentez plus aligné avec votre travail. Posez vous la question : cela vient-il de mon travail en lui même ? de mon environnement de travail ? Des deux ?

2. Vous êtes moins productif

Vous sentez que vous n’êtes pas aussi performant qu’avant dans votre travail, la routine vous pèse et nuit à votre moral, à votre santé, peut-être même que vous êtes souvent fatigué sans en connaître forcément la raison. Pas de secret, la forme réside dans l’équilibre esprit et corps, nous avons beau avoir une hygiène de vie irréprochable, si psychologiquement nous ne sommes pas bien dans nos baskets, notamment parce que notre travail ne nous convient plus, cela se ressent sur la forme physique. Le corps indique que quelque chose cloche dans notre mode de vie.

3. L’idée germe en vous

Vous rêvez de temps à autre d’un ailleurs, d’être quelqu’un d’autre, pourquoi pas même ! soyons fous ! de faire quelque chose qui serait utile au monde (si ça n’est pas déjà le cas !). Vous avez envie de tenter d’être votre propre patron ? De créer votre activité ? Une petite voix à l’intérieur vous chuchote quelque chose, au lieu de la faire taire, intéressez-vous à elle : que vous dit-elle ?

4. Pire que cela

Plus le temps passe et vous vous apercevez que l’idée ne fait pas que germer en vous. Vous y pensez tout le temps, vous voulez du changement dans votre vie professionnelle (sans forcément savoir quoi !). Là encore écoutez-vous. Cela peut aussi venir du fait que le malaise dans votre travail actuel est plus profond que vous le pensez. Le changement est sûrement nécessaire.

5. Vous êtes aventureux

Lorsque nous faisons le choix de la reconversion en visant l’épanouissement personnel, on va chercher ce qui se rapproche de qui nous sommes vraiment. Car faire 20 ans quelque chose avec plaisir parce que ça nous ressemble est plus facile que si ça n’est pas le cas. Vous allez donc devoir passer par la case introspection 👀. Et là attention, chamboulement des croyances : la quête de soi. Vous allez peut-être devoir ouvrir certaines portes : vous ne savez pas quand ni si vous les refermerez.

Une idée sans exécution est un songe.

Saint-Simon

Que faire face à une envie de reconversion ?

Prendre du recul

Sur le coup, l’idée de la reconversion peut être un peu effrayante, mais prenez un peu de recul : imaginons que vous ayez 40 ans à peu près, il vous reste 20 à 25 ans à travailler, autant faire quelque chose qui vous plait vraiment vous ne croyez pas ? Vous avez 30 ans ? l’argument n’en est que plus valable.

Dompter la peur

La suite du chemin sera pavée de peurs, que nous appellerons croyances limitantes. Le job sera de les identifier et de les combattre et c’est finalement ça le plus compliqué.
Les croyances limitantes ressemblent à ça : « ça n’est pas le bon moment », « je n’y arriverai jamais », « on ne doit pas quitter un cdi pour faire une activité incertaine », « ça n’est pas pour moi, je ne suis pas capable », c’est un peu la peur représentée par des petites phrases qui viennent dans votre tête pour vous empêcher d’avancer.

être inspiré

Au contraire, vous avez besoin de vous inspirer au maximum d’exemples de reconvertis heureux : allez visionner des témoignages sur le site des déviations.

être créatif

Le chemin de la reconversion n’est pas aisé, il demande du travail et de l’assiduité. Cela vous emmènera peut-être vers une destination sur laquelle vous n’auriez pas misé au départ, c’est aussi l’intérêt de la démarche.
Vous aurez sûrement des doutes, des remises en question, comme évoqué plus haut des peurs, mais le fruit de ce labeur en vaudra la peine. C’est un investissement sur l’avenir et sur votre épanouissement personnel, parfois même sur votre santé mentale.

Même Polemploi le dit, avec la révolution numérique, avec nos changements de modes de vie, 85% des métiers de 2030 n’existent pas. N’ayons pas peur d’être créatifs.

Se faire accompagner

Bilan de compétences (possibilité de prise en charge), coaching en reconversion, des accompagnements existent.
Ils sont effectués par des spécialistes qui vous aideront à vous trouver si vous êtes dans le flou.

Passer à l’action

Enfin, et c’est peut-être là la clef, de passer à l’action. Des pensées aux actes. Car une idée sans exécution reste un songe. Certes il faut calculer quelle prise de risque vous pouvez vous permettre en fonction de votre situation.
Mais osez, osez faire la démarche de vous faire accompagner, vous inscrire à une formation, quitter ce job dont vous êtes lassé.
Vous n’y arrivez pas ? Commencez par un petit changement. D’autres viendront. Ce sera le début d’une nouvelle aventure.

Pour aller plus loin :
Dans la catégorie de ce blog appelée Plasticité, vous trouverez plusieurs articles et conseils concernant le pouvoir du changement. Idem dans notre cahier spécial changement ‘ »Changer de vie, se changer soi … Comprendre le changement » que vous recevez lors de votre abonnement au blog. Vous ne l’avez pas reçu ? Regardez dans vos spams ou envoyez nous un email.

Source :
Polemploi : 85% des métiers de 2030 n’existent pas

La reconversion vous y pensez ? Vous avez franchi le pas ? Laissez-nous un com si vous souhaitez partager votre histoire

Une réflexion au sujet de « 5 raisons d’envisager une reconversion professionnelle »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s