Accélérer le changement par l’hypnose ?

Suite à l’article où Anne nous dit avoir trouvé sa zone de génie, certains d’entre vous ont manifesté le désir d’en savoir plus sur la RTT qu’elle évoquait (Rapid Transformation Therapy).
Elle nous a concocté un article inspiré à ce sujet en nous en disant plus sur elle et sur sa pratique, en quoi cette technique amène le changement et de quel changement il s’agit. ⬇️⬇️

VOTRE VERSION 4.0
C’EST L’HEURE DE LA MISE À JOUR DE VOTRE CODAGE INTERNE


Vous avez exécuté la dernière mise à jour de votre téléphone. Vous avez installé la dernière version Microsoft Office sur votre ordinateur. Mais quand avez-vous mis à jour votre programme interne à vous ?

Notre cerveau est programmé

Imaginez-vous. Vous êtes dans une soirée, vous sortez votre téléphone pour envoyer un message et votre voisin de table dégaine son vieux Nokia 3310, en se targuant de toujours pourvoir l’utiliser ! Quelle est votre réaction ? Bon, le style peut être sympa, c’est vintage, par contre, il est plutôt limité en connectivité, il a toujours sa vieille carte mère à l’intérieur…

Alors, gardez cette même image pour penser à votre cerveau… Quand nous naissons, notre cerveau est vierge de toute programmation, et les sciences nous démontrent aujourd’hui que l’enfant, télécharge, du troisième trimestre de la grossesse à environ 7 ans, tous ses programmes comportementaux juste en observant son environnement. On appelle cela une forme d’hypnose, de transe, ou l’enfant est dans un état d’absorption totale de ce qui l’entoure. Cela s’observe par les fréquences d’ondes du cerveau qui sont appelées Théta, très proches des vagues de fréquence de la pleine conscience que l’on peut atteindre pendant la méditation.

Ces programmes, fruits de l’observation de nos parents, de nos frères et soeurs, etc… nous assurent d’intégrer les bons codes pour vivre au sein de notre communauté, pour assurer notre survie. Or si ces observations pendant ces 7 années contiennent des comportements négatifs, des paroles négatives, ou des comportements nocifs pour notre santé, ils sont eux aussi intégrés.

Ainsi quand la conscience arrive chez l’enfant, vers 7 ans, âge que l’on appelait l’âge de raison, le cerveau va pouvoir raisonner en utilisant tous ses programmes enregistrés jusque-là.

Les chercheurs disent que 70% de nos programmes téléchargés  entre la naissance et 7 ans sont négatifs et génèrent des comportements d'auto-sabotage.

Alors, gardez cette même image pour penser à votre cerveau… Notre cerveau ne différe pas tant que ça des programmes de nos ordinateurs, qui eux sont sont mis à jour réguliérement, pour les rendre plus rapides, pour corriger les bugs, ou installer de nouveaux programmes plus puissants…. Notre codage à nous peut aussi se mettre à jour facilement, à condition de prendre conscience de comment le faire….

Comment accéder à nos programmes internes ?

Quand j’ai commencé à m’intéresser au fonctionnement de nos habitudes, à comment les changer, à ce qui joue dans nos prises de décision, à la perception individuelle que nous avons de notre monde, je suis tombée dans les méandres du fonctionnement de notre cerveau.

J’ai découvert un monde fascinant, qui par moment peut sembler relever de la science fiction. Saviez vous par exemple que notre cerveau ne fait pas la différence entre un événement réel et un événement imaginé ? Cela annonce un peu la couleur de ce qui se passe dans les coulisses de notre tête…

Les sciences ont montré que nous utilisons notre esprit conscient pendant seulement 5% d'une journée, pour tout le reste nous      sommes en pilote automatique, dirigés par notre inconscient et    ses programmes.

Avant cela je m’étais intéressée à différents sujets comme la méditation, la PNL, l’analyse transactionnelle, l’EFT, mais la fascination pour ce que j’avais découvert du fonctionnement du cerveau m’a poussée à aller voir du coté de l’hypnose, moyen d’accéder à cet inconscient, ce système dans l’ombre qui nous régit sans que nous en ayons conscience…

En cherchant alors sur des méthodes d’hypnose, je me dirige initialement vers l’hypnose ericksonnienne, et puis entre deux je tombe sur des vidéos de Marisa Peer, psychothérapeute reconnue, qui présentait sa méthode de Rapid Transformational Therapy,  et qui partageait son point de vue (venant d’une psychothérapeute si reconnue, cela m’a clairement interpellée) :

Les thérapies qui durent des mois ou des années, sont obsolètes, les gens qui viennent en thérapie, n’ont pas envie qu’on leur demande chaque semaine comment ils vont, ils veulent être libérés de leur problème maintenant.

Marisa Peer

Elle a mêlé son expertise de psychothérapeute et son expérience dans le travail sur l’inconscient, en cette méthode absolument fascinante. Quand je suis tombée dessus, j’ai tout de suite compris que c’était cela que je devais faire, car elle apportait ce coté thérapeutique dans l’accès à l’inconscient, qui manque à mon avis cruellement dans les approches classiques. 

Comment nos programmes se créent ?

Pour faire simple, à partir de notre naissance, notre cerveau va enregistrer tout ce que nous vivons, et en déduire des croyances, qui ont pour but d’aider à notre survie. Des croyances très simples construites tout au long de notre vie, comme ‘je dois rester prés de ma mère, ma survie dépend d’elle’, ‘le feu brûle il ne faut pas l’approcher’, ‘la route est un danger je dois regarder avant de traverser’, … L’inconscient ne crée pas de bonnes ou de mauvaises croyances, il crée des croyances tout simplement. Il n’y a pas de binarité, de jugement. Il transcrit juste ce qui est ressenti dans l’expérience du moment.

Ainsi par exemple, on peut developper des croyances telles que ‘les chiens sont méchants’ si l’on a été effrayé par un chien enfant.

Mais vous pourriez me dire, nous avons tous été en face d’un chien qui aboie étant enfant mais nous n’avons pas tous la croyance que les chiens sont méchants, qu’est-ce qui fait que certains vont developper cette croyance? Excellente question, merci de l’avoir posée!

Tout va dépendre de l’émotion ressentie au moment ou cela est arrivé. Les croyances les plus fortes sont ancrées par des émotions fortes. Attention, des émotions fortes au moment ou l’on vit l’évènement, avec les yeux et le coeur d’un enfant, qui contrairement à un adulte qui est dans le mental, un jeune enfant est dans le ressenti le plus total, il est régit par ses émotions.

Reprenons le cas du chien, un enfant de 2 ans se retrouve devant un chien qui aboie, cet enfant qui à cet instant a son propre état émotionnel, absorbe en même temps tout ce qui se passe autour de lui comme les comportements de ses parents, l’ambiance, l’odeur, etc…

L’enfant de deux ans ne connait pas le danger, il va alors se fier à son environnement pour évaluer la situation. Prenons deux cas de figures :

  • L’enfant se met à pleurer, ses parents pris de panique confortent l’enfant par leurs voix et leurs comportements dans le fait qu’il y a eu un réel danger…. L’enfant ressent une détresse, une profonde peur. La croyance se crée que les chiens sont dangereux, son inconscient l’inscrit dans son codage interne, qui lui rappellera à chaque fois qu’il verra un chien, qu’il y a un danger, sa protection se fera par la peur, la peur lui empêchera d’approcher du danger, il sera ainsi protégé.
  • L’enfant se met à pleurer, les parents le rassure, sourient, le cajole, et pour lui montrer qu’il n’y a pas de danger, le font même caresser le chien, l’enfant se calme et ressent de l’amour, de la sécurité et même de la joie en caressant l’animal, la croyance établie se crée : j’ai du plaisir avec les chiens’.

Mais ce qui est crucial à comprendre, c’est que notre esprit cherchera toujours à renforcer et valider ces croyances, encore une fois pour notre survie, il voudra que l’on se rappelle toute notre vie que le feu brûle, ou que les chiens sont un danger, ce qui fait qu’à 30, 40 ou 50 ans nous sommes toujours régis par les programmes qui ont à peu prés le même âge que nous…

Pas d’obsolescence programmée malheureusement pour nos        croyances limitantes…

Mais cela inclue aussi notre environnement très proche, chez nous, dans notre foyer. La relation de nos parents avec l’argent, la communication entre eux, leur opinion sur nous, leur attention à notre égard… tout cela nous forme une vision du monde et surtout une vision de nous, de notre estime, de nos capacités… nous grandissons avec toutes ces croyances qui nous sont invisibles impalpables mais qui dictent tous nos comportements…

Je partage avec vous ce que m’a dit une femme, 45 ans, qui avait tellement d’idées et d’envie de partage avec le monde, mais qui vivait avec cette sensation d’impuissance, de devoir rester à sa place, qui ne se sentait pas la force d’affirmer ses propres opinions, qui restait dans l’ombre, au travail et dans sa famille.

Nous sommes revenus sur des événements de sa vie qui ont dessiné ses croyances, que les adultes avaient raison, que son avis ne comptait pas, que pour avoir l’attention de sa mère elle devait être sage, rester dans l’ombre… 

Elle a pris conscience de la raison pour laquelle elle avait ces schémas de comportements et a compris qu’aujourd’hui, en tant qu’adulte, elle avait le choix de remplacer ces croyances obsolètes. Elle a choisi de se libérer de ses chaines, de déployer ses ailes, d’oser être, d’oser dire, d’oser prendre sa place. Ce changement en elle a été magnifique et lui donne l’impression de commencer une deuxième vie, dans laquelle elle a le contrôle… Elle m’a dit à la fin de notre session de RTT , quelque chose de fascinant :

« J’ai l’impression de me réveiller d’un sommeil de 40 ans »,

Ces croyances peuvent prendre aussi des formes aussi plus sinueuses. Une jeune femme est venue me voir pour des crises d’eczéma. Dés lors qu’elle se retrouvait dans une situation ou elle était au contrôle d’un projet ou d’une tâche un peu stressante elle développait des crises, en pensant que c’était lié directement au stress de la situation. Nous avons mis en lumière la croyance qu’elle avait crée dans l’adolescence, qu’il y aurait toujours quelqu’un de mieux qu’elle, pour la surpasser, pour lui prendre la place. Une fois cette croyance mise à jour et éliminée, elle a pu vivre les situations stressantes beaucoup plus sereinement, et son eczéma a disparu peu à peu, car c’était la manière que son corps avait choisi de lui rappeler sa croyance, qu’elle serait toujours dépassée par quelqu’un d’autre. 

Une session de RTT vous donne l’opportunité de trouver la              croyance qui régit le comportement que vous voulez changer, et   de la changer pendant la séance et pendant 21 jours en écoutant  un enregistrement audio unique et personnalisé.

Il n’y donc pas d’âge pour se libérer de ses croyances d’enfants, que notre esprit à construit pour notre plus grand bien, mais qui à l’âge adulte, nous desservent plus qu’elle ne nous aident. 

Nettoyez votre codage interne, mettez à jours vos programmes inconscients pour être la version de vous-même la plus alignée avec qui vous voulez être ou qui vous voulez devenir. Rien n’est impossible pour celui qui souhaite réellement changer.

Pour en savoir plus :

Sur la RTT (Thérapie de Transformation rapide) avec Anne :

contact.odysseeinterieure@gmail.com – https://www.odysseeinterieure.fr/

Un livre sur les émotions, au titre évocateur : Vérités et Mensonges de nos émotions par Serge Tisseron

Un commentaire sur “Accélérer le changement par l’hypnose ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s