Qu’est ce que l’intuition ? (partie 1)

Cela fait des semaines que je pense, que quelque chose me dit que je dois plus écouter mon intuition.
C’est peut-être mon intuition qui me souffle ça à l’oreille ?
Mais ou est située l’intuition, qu’est-ce que c’est ? Sur quel canal ? Comment faire taire les interférences ?
Comment la différencier du mental, est-ce l’inconscient qui nous parle ?
Comment lui laisser plus de place ?
Faut-il faire confiance à son intuition ? Peut-on apprendre ?
J’ai mené mon enquête, voici mes découvertes.

Qu’est-ce que l’intuition ?

J’ai, au fil de mes recherches, choisi de classer l’intuition en deux catégories. La première est plutôt conventionnelle, tandis que la deuxième propose une approche plus spirituelle, ou plus « intérieure » de l’intuition.
Voyons d’abord la définition et les idées que l’on se fait de l’intuition.

Définition

Intuition
Nom féminin
(Du latin intuitum, intueri, regarder attentivement)

  1. Forme de connaissance immédiate qui ne recourt pas au raisonnement. Comprendre par intuition.
  2. Sentiment ou conviction de ce qu’on ne peut vérifier, de ce qui n’existe pas encore. Se fier à ses intuitions.

Différence entre intuition et Instinct ?

Il s’agit de deux capacités puissantes et qui se ressemblent car on ne les réfléchit pas mais elles ne font pas appel aux mêmes ressources :

  • L’intuition fait appel à notre vécu et à notre expérience, elle est donc du domaine de l’acquis,
  • L’instinct est inné et relatif à notre espèce, l’instinct de survie.

Intuition et sixième sens ?

Comme l’instinct, comme l’intuition, le sixième sens est quelque chose qui nous guide sans que nous sachions comment. L’imaginaire collectif l’a nommé sixième sens, comme si c’était une manière de voir la réalité à travers un prisme différent de nos cinq sens, l’ouïe, la vue, l’odorat, le toucher, le goût. Le sixième sens pourrait être une manière de nommer l’intuition, comme le flair. L’intuition se rapproche également du pressentiment.

Quid de l’intuition féminine ?

Il est répandu dans l’inconscient collectif que la femme est plus empathique, plus sensible et que son intuition serait plus affûtée par nature. Le psychologue anglais Richard Wiseman a mené une grande étude en 2005 ayant prouvé que ça n’était que préjugé.

Selon d’autres experts, la notion d’intuition féminine n’est que le fruit de siècles de patriarcat exercé sur la femme : les femmes se contentent du domaine de l’émotion (dont fait partie l’intuition), ne pouvant penser de façon rationnelle.

Existe-t-il plusieurs intuitions ?

L’intuition est une faculté de l’esprit.

Platon, Epicure, Descartes et Pascal avaient tous leur propre définition de l’intuition. Pour Carl Gustav Jung, il s’agit d’une des polarités de notre mode de perception.

Pour sûr, il existe de multiples définitions de l’intuition.

On parle notamment d’intuition experte et stratégique, d’intuition ordinaire qui trouve plus un terrain dans la spiritualité (et qui pour moi n’a au contraire rien d’ordinaire).

L’intuition experte, d’un point de vue scientifique

L’intuition fait les grandes découvertes. Elle est à la base des théories scientifiques.

C’est avec la logique que nous prouvons, et avec l’intuition que nous trouvons.

Henri Poincaré (mathématicien)

En cela la logique est opposée à l’intuition.

L’intuition ne découle pas d’un raisonnement (logique), elle est une voix qui nous parle et que nous entendons, ou pas et choisissons d’écouter, ou pas. Si nous l’écoutons, elle nous permet de prendre une décision immédiate, sans même réfléchir.

L’intuition experte permet de prendre des décisions rapides.
Pompiers, médecins, artistes, écoutent leur intuition dans le cadre de leur travail.

L’intuition est une aide précieuse si elle a été travaillée, si la personne « sait » de quoi elle parle, si elle intervient après des années de pratique.

« Un jeune médecin interne se fiera beaucoup moins à celle-ci qu’un médecin pratiquant depuis de nombreuses années. »

Même si elle est opposée à la logique, elle n’est pas pour autant déraisonnable.

L’intuition est la pensée automatique.

Evaluer son niveau d’expertise avant d’écouter son intuition

L’intuition est l’œuvre de l’expert.

Plus on est expert dans un domaine, plus on peut se fier à son intuition.

L’intuition, liée aux compétences. Selon Fernand GOBET, maître international d’échecs et professeur de psychologie cognitive, l’intuition se travaille. Selon lui, l’intuition est la reconnaissance rapide et automatique d’éléments connus.

Pour développer votre intuition, acquérez de l’expérience dans votre domaine. Alors, vos jugements deviendront de plus en plus rapides, sûrs et intuitifs.

Fernand Gobet

L’intuition se sert d’une base de données constituée par nos expériences, une base de données provenant de notre mémoire à long terme. Un problème est résolu de manière consciente au début puis à force d’expérience, cela se passe au niveau inconscient.

Selon lui encore, on ne peut pas prétendre faire preuve d’intuition si on est novice dans un domaine, car les décisions prises de cette façon doivent offrir un meilleur résultat que le hasard.

Pour développer son intuition il faudrait se perfectionner dans un domaine, aussi notre pensée dans ce domaine deviendra plus rapide jusqu’à être quasi automatique.
L’intuition ne se transfère pas d’un domaine à l’autre.

Elle est liée à notre champ de compétences.

Les composantes de l’intuition selon Clausewitz

Clausewitz, officier général et théoricien militaire prussien du XVIIIème siècle, a décrit l’intuition dans son œuvre « De la guerre » selon quatre composantes :

  • La mémorisation d’expériences et d’exemples,
  • la disponibilité mentale,
  • le moment où la lumière se fait,
  • la résolution qui permet de passer à l’action.

Le lien entre créativité, innovation et intuition

De l’intuition nait la créativité.

C’est la véritable nature du « thinking out of the box » : les vraies innovations ont été découvertes par des personnes très compétentes dans leur domaine.

En revanche lorsque l’on est expert dans un domaine, on peut innover en allant à contre-courant de ce qui a déjà été fait, hors du cadre.

Emotions et décisions intuitives

De par nos expériences passées nous pouvons avoir des réflexes d’évitement ou au contraire, d’attraction vis à vis de situations, de réponses à des problèmes. Les sens entrent dans le champ de notre base de données.

Notre intuition est accompagnée d’émotions. Cela n’est ni positif, ni négatif.

Voilà pour une approche plutôt terre à terre de l’intuition. Il existerait donc une intuition experte, faculté de l’esprit, qui prend sa source dans notre base de données interne et notre vécu. Elle agit en mode « pensée automatique », défiant les règles de la logique.

La suite de cet article est à paraître dans les prochains jours.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s