Entendez-vous Les nuages …

La poésie adoucit les mœurs

C’est la rentrée et nous commençons avec un peu de poésie.
Je vous écris ça du haut de mes 38 ans, alors que je vais être appareillée parce que je n’entends plus assez. Mais ce n’est pas un billet sur mes oreilles.

Les éléphants entendent les nuages bouger

Sentez-vous la poésie de cette phrase ?

Est-ce que c’est un fake ? Non.

Avant cette découverte (début des années 2000), nous nous demandions pourquoi les éléphants migrent dans telle ou telle direction. Parfois, le troupeau change brusquement de direction et c’était incompréhensible.

Nous savons aujourd’hui qu’ils entendent le bruit des nuages qui bougent et que cela influe sur leur déplacement.

Le saviez-vous ?

La nature est dotée de pouvoirs magiques

Comment LES ÉLÉPHANTS PEUVENT-IL ENTENDRE les nuages ?

Nous savons que beaucoup d’animaux ont des capacités hors norme (en dehors de la norme humaine). Par exemple, les mammifères marins qui se servent des ultrasons pour se repérer et repérer leurs proies.
Ici il s’agit d’infrasons, des sons très graves, non perceptibles pour l’humain.

L’évolution de l’espèce et l’adaptation à son milieu bien sûr … Il y a plusieurs dizaines de millions d’années, les éléphants habitaient des forêts. Dans ce milieu, où la vision est entravée par les végétaux, l’ouïe leur était certainement bien plus utile que la vue.

Grâce à ce pouvoir extraordinaire, les pachydermes peuvent suivre la pluie et donc mieux boire et se nourrir (ces basses fréquences leur servent également à communiquer entre eux). Il se trouve que les cumulonimbus des pluies tropicales produisent de forts infrasons.

Selon Michale Garstang, professeur émérite et chercheur en sciences environnementales de l’université de Virginia en Floride, les éléphants peuvent entendre une averse à 100 kilomètres.


Lorsque je pense aux éléphants qui entendent les nuages bouger, je suis prise d’une envie de fermer les yeux.
Les yeux clos, j’imagine le ciel et les nuages.
Je m’évade, oubliant que l’humanité ne parvient pas à cohabiter avec la nature.
Je ressens du respect et de la gratitude, l’esquisse d’un sourire au coin des lèvres.


Pour aller plus loin :

Le mystère des éléphants et des infrasons…

Elephant Sense and Sensibility, le livre de Michel Garstang